Appel à manifestation des artisans du bâtiment

Et un appel de plus cette année pour ces artisans du bâtiment ! La Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) a organisé un rassemblement de masse le vendredi 13 septembre pour un appel à l’aide, notamment pour « sauver le secteur du bâtiment ». Ce secteur du bâtiment qui regroupe environ quelques 375 000 entreprises employant plus de 700 000 salariés voit sa situation se dégrader au fur et à mesure. Cette dégradation dans le secteur s’explique par le déploiement de la concurrence déloyale par l’intermédiaire du régime des auto-entrepreneurs, l’inflation règlementaire et la pression fiscale avec l’éventuelle augmentation de la TVA sur les travaux. Des conséquences inquiétantes ont été enregistrées dans le secteur du bâtiment par la Confédération, telles qu’une perte de plus de 33 000 emplois constatée entre le 1er trimestre 2012 et le 1er trimestre 2013. Ce qui fait un total de 2 700 emplois perdus par mois.

 

Les artisans du bâtiment, l’année 2014 menacée ?

Il s’avère fort probable que si le secteur poursuit dans cette voie de dégringolade et que l’éventuelle hausse du taux de la TVA est appliquée, la perte d’emploi de ces artisans du bâtiment serait inévitablement en hausse. La Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) réitère que le régime de l’auto entrepreneur ne fait pas partie des activités des artisans du bâtiment. Elle conclue néanmoins que ce régime approuve une concurrence déloyale.

 

Les artisans du bâtiment, un bilan catastrophique dans le secteur ?

Vers le second trimestre de l’année 2013, la nouvelle construction a été confrontée à une nette régression de -7,5 % et les activités ont diminué de 4 %. Des entreprises du bâtiment ont dû se défaire de leur activité. Selon toujours la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment, plus de 9000 entreprises ont dû fermer leurs portes durant le 1er trimestre 2013. En une année, elle a enregistré 35 780 entreprises en faillite.

 

L’appel des entrepreneurs

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: